Faut-il manger les animaux ?

Publié le par Ambre

 

Vous avez sûrement déjà entendu parler ou lu des articles sur ce livre... C'est la référence du moment concernant le végétarisme et la condition animale.

 

Je ne vais pas reprendre point par point son contenu ni vous donner d'extraits, je n'ai pris aucune notes et je l'ai laissé à ma maman, d'ailleurs bon nombres d'articles, d'émissions et de blogs ont parlé de ce formidable bouquin ( Les Inrock, Le journal d'Arte, A fleur de Plume le blog de Sandrine Delorme auteure du Cri de la carotte, etc.).

 

Contrairement à ce qui arrive souvent pour un livre ou un film dont tout le monde fait les éloges, je n'ai pas du tout été déçue à sa lecture. Justement, ce qui m' a plu c'est son côté accessible au végétariens comme au non végétariens et c'est je pense, se qui fait sa force ainsi que sa rigueur qui le rend incroyablement efficace .

 

http://boutique.l214.com/images/grandes/livre-faut-il-manger-les-animaux.jpg

Végétarien occasionnel durant des années, c'est le fait de devenir père qui pousse l'auteur à l'écriture de ce livre. 3 années de travail, d'enquête sur le terrain, de lectures nous sont parfaitement restituées.

 

Il s'appuie sur de nombreuses études, statistiques, mais aussi ses visites (plus ou moins légales) d'élevages industriels ou traditionnels et d'abattoirs, sur de nombreuses conversations. Tous les protagonistes ont le droit de s'exprimer : directeurs, employés d'abattoirs, éleveurs, militants, etc.

 

Dans ce récit se mêlent questionnements personnels (que donner à manger à nos enfants, les liens culturels qui nous lient à l'alimentation et plus particulièrement à la viande, la famille, etc.) et données concrètes (comment se passe l'élevage des animaux (dindes, poules pondeuses, poissons, porcs, etc.) que se soit en élevage industriel ou traditionnel, l'abattage, la santé des animaux et la notre, etc.)

 

Bien que le lui même soit devenu végétarien convaincu à la suite de son enquête, Jonathan Safran Foer ne préconise pas le végétarisme pour tous mais une forte diminution de la consommation de viande pour le plus grand nombre. Je pense que certains végéta*iens lui reprocheront, cette prise de positions mais, son livre parle de lui même et promet de belles prises de consciences et de nouveaux comportements je n'en doute pas une seconde...

 

 

Bref, vous l'aurez compris je suis emballée par ce livre, un seul regret la quasi absence des vaches laitières qui ont leur lot de souffrance...

 

Vous pouvez le commander à la boutique L214

Site du livre en anglais Eating animals

 

Très bonne lecture !

Publié dans Mes lectures

Commenter cet article

Petite Fraise 29/05/2011 12:02


Je viens de finir ce livre (les autres lecteurs ont été rapides) et je vais me dépêcher de le rendre car j'ai vu qu'il y a une file d'attente en réservation après moi ;) J'ai été aussi emballée par
ce livre, la façon d'écrire, de démêler les fils de son enquête. Du coup, je vais peut être lire d'autres livres de cet auteur même si ça n'a pas de rapport avec le végétarisme. Je suis contente
d'avoir découvert cet auteur.
Par contre, je ne pourrait pas emprunter Bidoche car il est dans une bibliothèque à l'autre bout de la ville ou en simple consultation dans la bibliothèque du centre ville.


Ambre 02/06/2011 10:29



Moi aussi ça m'a donné envie de lire ses romans ! La bibliothèque commence à me saouler, soit le livre n'y est pas soit toujours prie... et pourtant je suis sur Paris :-(



Petite Fraise 30/04/2011 23:01


J'ai la chance d'avoir trouvé ce livre à ma bibliothèque mais je suis 3e dans la liste de réservation... J'espère que les autres lecteurs le dévoreront et le rendront sans retard.


Ambre 01/05/2011 09:12



J'ai le même soucis avec bidoche... il faut que je prenne le temps de le réserver car à chaque fois que je regarde il est prit... bonne lecture !